jeudi 17 février 2011

Michelangelo Merisida Caravaggio (Milano 1571 - Porto Ercole 1610)

Caravaggio. Sainte Catherine.
Museo Thyssen-Bornemisza. Madrid

La figure de Sainte-Catherine se distingue par son réalisme.
Le modèle a été identifiée comme Filli de Melandrani, célèbre courtisane de l´époque.
Richement vêtue, agenouillée sur un coussin, regardant le spectateur, elle apparaît avec les attributs de son martyre.
La lumière illumine de forme dramatique la scène, créant des clairs-obscurs typiques de ce peintre.
L´interprétation que Caravaggio en fit de la lumière et du volume, présente dans cette toile, eut une énorme répercussion en Italie et dans le reste de l´Europe et influença tant de peintres après lui.
Source Museo Thyssen.

9 commentaires:

  1. Vraiment une très belle lumière !

    RépondreSupprimer
  2. C'est pratiquement l'illustration idéale de la "lumière du Caravage" ... Cette Ste Catherine est somptueusement habillée de cette lumière !

    RépondreSupprimer
  3. Très peu de couleurs pour des contrastes intenses

    A bientôt, Alba.

    Miss Lemon

    RépondreSupprimer
  4. Très beau tableau qui sublime le clair-obscur. Bonne soirée Jacques

    RépondreSupprimer
  5. Le coussin sous les genoux, quel confort pour une martyre !

    Belle journée, Alba

    RépondreSupprimer
  6. Un tableau tout en contraste. Il est effectivement très réaliste.
    Une œuvre superbe.

    RépondreSupprimer
  7. C'est la lumière maîtrisée qui frappe et ce regard direct si moderne !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer